logo-impression
  • Posté le 14 octobre 2020 / 16 visites

CNAS du 5 octobre 2020 "De qui se moque-t-on encore ?"

Pour rappel un Conseil National de l’Action Sociale devait se tenir le 23 septembre dernier mais il a été reporté au lundi 5 octobre 2020 (cf communiqué de la fédération « de qui se moque-t-on ? »). (...)
Le CNAS qui s’est réunit avait pour ordre du jour principal les décisions concernant le devenir des associations et leur gouvernance, l’avenir spécifique d’EPAF et celui des délégations départementales d’action sociale, les futures prestations.

L’administration envisage une refonte des associations avec un scénario consistant en la création d’une association faîtière du type fédération d’associations. Elle regrouperait les 7 associations du Ministère.
Elle se contente d’informer par ce CNAS mais ne souhaite pas associer les organisations syndicales dans son élaboration, cela en contradiction avec l’article 9 de la loi de 1983 portant sur l’action sociale !

Pour l’EPAF est envisagée la cession totale ou partielle du parc immobilier, cession à laquelle 5 organisations syndicales sont fermement opposées.
Le tourisme social d’EPAF est vertueux même s’il est perfectible : il offre aux agents des MEFR des possibilités de séjours TOUTE L’ANNÉE à tous les agents actifs et retraités dans des résidences hôtelières, en location ou camping à des tarifs sociaux indépendamment de la situation des biens.

Le réseau de l’action sociale est lui aussi dans le collimateur alors que le réseau départemental d’action sociale est une richesse unique au sein du ministère et permet une proximité nécessaire aux agents.

Lire les pièces jointes pour plus d’information

Documents joints à l'article :

Partagez

Vos outils

Recherche