logo-impression
  • Posté le 13 janvier 2023 / 191 visites

Préavis de grève du 1er au 31 janvier 2023

L’UFSE-CGT appelle à des journées de mobilisation (initiatives locales, assemblées générales des personnels, rassemblements…) du 1er au 31 janvier 2023 pour des revalorisations salariales et pour défendre leurs droits à une retraite digne dès 60 ans.

Les personnels de la Fonction publique portent des revendications fortes sur les salaires, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la retraite, les emplois, une autre conception de l’organisation territoriale de l’Etat, la défense et le développement des missions publiques et d’une fonction publique de carrière qui rejoignent les préoccupations de l’ensemble de la population pour l’intérêt général.

Le gel du point d’indice et les politiques d’austérité ont entraîné une perte de pouvoir d’achat de plus de 10%. Dans un contexte d’inflation, le gouvernement a été contraint d’augmenter la valeur du point d’indice mais très insuffisamment. L’urgence s’impose pour, notamment, une augmentation immédiate d’au moins 10% de la valeur du point et une indexation sur l’inflation.
Face aux annonces du gouvernement sur l’allongement de l’âge de départ à la retraite, les personnels revendiquent avec force la retraite à 60 ans avec un taux minimum de remplacement de 75% et l’augmentation des pensions et retraites.
En lieu et place de la loi de transformation de la Fonction publique qui doit absolument être abrogée, les agent∙es défendent le statut général des fonctionnaires, leurs statuts particuliers, une fonction publique reconnaissant leurs qualifications et garantissant un vrai déroulement de carrière.

Dans le cadre de ces journées, des agentes et des agents pourraient choisir de participer à ces actions en cessant le travail.

Le présent courrier vaut donc préavis de grève pour tous les personnels de la Fonction Publique d’Etat, ainsi que pour la nuitée en amont et en aval de ces dates

Documents joints à l'article :