logo-impression
  • Posté le 10 mai 2020 / 35 visites

Audioconférence en format CTAC du 6 mai 2020

Il s’agissait de la 5ème audioconférence depuis le début du confinement.
Une réunion de fin de journée : 18 à 20 heures consacrée pour l’essentiel aux conditions du déconfinement.

La CGT est intervenue principalement sur :

La nécessité d’assurer la sécurité sanitaire des agents dès à présent et pour le dé-confinement envisagé à compter du 11 mai :

  • en présentiel sur le lieu de travail : l’aménagement des espaces communs, des accès, des circulations et des bureaux est en cours mais il est indispensable que tous les agents puissent disposer de masques fournis par notre employeur, y compris pour les trajets domicile travail ;
  • mais aussi sur leur trajet dans les transports en commun avec des masques fournis par l’employeur

La déclaration du ministre Le Maire, indiquant que tous les agents ne vont pas disposer d’une protection est inadmissible selon nous.

  • Le dépistage des agents devant revenir travailler en sortie de confinement

La poursuite du télétravail pour le plus d’agents possible, en améliorant les conditions de ce télétravail et en continuant à fournir du matériel

Concernant, les modalités d’une reprise progressive, il nous semble également important que les agents :

  • Soient correctement informés au préalable des conditions sanitaires sur leur lieu de travail 
  • Puissent travailler en horaires décalés, afin de prendre les transports en commun dans les conditions les plus favorables
  • Etre en possession d’attestation nominative avec horaires pour pouvoir accéder aux transports en commun

Au vu de la déclaration commune des Syndicats en CHSCTM, de la motivation du préavis de grève à compter du 11 mai déposé par notre fédération, nous considérons que la sécurité sanitaire des agents n’est pas assurée.

Prenons donc le temps pour que notre administration soit en capacité d’assurer son obligation de sécurité.

Lire le compte-rendu en pièce jointe

Documents joints à l'article :